Gendarmerie

La Gendarmerie Nationale vous accueille au:

321 rue du Vercors, 21110 GENLIS

Téléphone: 03 80 47 98 40

Du lundi au samedi de 8h à 12h et de 14h à 19h


L’unité est régulièrement confrontée à de multiples interventions principalement en deuxième partie de semaine. Au cours de ces interventions, nous constatons que les contrevenants n’hésitent plus à nous menacer où à vouloir s’en prendre physiquement aux forces de l’ordre. Aussi, la décision  a été prise de systématiser au maximum les patrouilles de nuit à un effectif de trois militaires le samedi soir et les veilles de jours fériés, de manière à être plus visibles et faire évoluer le rapport de force sur le terrain en notre faveur.

Cette action nous a conduit la fermeture de l’accueil au public le dimanche matin et le matin des jours fériés.

En effet, ces matins là, nous recevons peu de personnes à l’unité et le téléphone ne sonne quasiment pas. De même, il n’est pas rare que le chargé d’accueil se retrouve seul à l’unité au cours de ce créneau horaire.

Outre le fait que nous assurerions une présence à effectif de trois dans la nuit, cela nous permettra également de mettre une patrouille le dimanche matin qui pourra être présente sur les manifestations publiques et officielles.

La mise en place de cette mesure n’entraînera pas l’abandon de l’accueil puisque la patrouille d’intervention sera toujours en capacité de revenir à l’unité pour prendre en charge une victime et la brigade sera ouverte pour recueillir la ou les plaintes en fonction de l’urgence.

Quelques conseils peuvent vous aider à mieux protéger votre habitation :

– En période hivernale, vous pouvez choisir de clore les volets et accès (portails et garages notamment) durant la journée.

– Vous pouvez également simuler une présence en mettant en place un programmateur de lumière.

– En cas de retour tardif au domicile, signalez vos habitudes à un voisinage de confiance qui pourra signaler tout mouvement suspect aux abords de votre domicile.

Vos renseignements nous sont précieux alors n’hésitez pas à nous signaler tout comportement suspect tel que :

– Des allers retours suspects de personnes ou de véhicules inconnus dans la rue.

– Des signes ou des marques sur votre boîte aux lettres, votre clôture ou votre garage.

– Du démarchage au domicile de personnes vulnérables d’individus ne possédant pas d’autorisation de vente ambulante (exemple : vendeurs de calendriers sans autorisation).

Toute information, même la plus anodine, peut nous être utile, alors n’hésitez pas à composer le 17 ou en journée, le numéro de téléphone de votre brigade de rattachement.


Connaissez vous « l’opération tranquillité vacances » ?

La gendarmerie nationale, une fois informée, veille sur votre logement laissé vide pendant votre absence.

Le formulaire tranquillité vacances à fournir à la police ou à la gendarmerie est soit téléchargeable gratuitement en ligne sur service-public.fr, sous la forme d’un fichier PDF, soit disponible auprès de l’unité la plus proche. Vous devez le remplir est l’adresser ou le déposer à la gendarmerie au au commissariat le plus proche de chez vous.

Vous devez également y indiquer les coordonnées de la personne à prévenir lorsque les gendarmes constatent une anomalie durant votre absence. Cette démarche doit être accomplie au moins 48h à l’avance.


La compagnie de Gendarmerie départementale de Dijon vous adresse ce message de prévention de la délinquance.

Les dispositifs de surveillance mis en place par les brigades de gendarmerie entre 17h00 et 20h00 ont permis d’éviter une recrudescence de cambriolages sur l’ensemble des 113 communes de la compagnie. Votre vigilance a aussi payé puisque de nombreux signalements nous ont été adressés concernant des personnes ou des véhicules dans vos quartiers.

Quel problème actuellement ?
Des démarcheurs opèrent en cette fin d’année. Si certains bénéficient d’autorisations pour effectuer cette activité, d’autres opèrent en toute illégalité. Certains utilisent une fausse qualité d’agent EDF, d’agent de La Poste, voire même de policier ou de gendarme.
Leur objectif peut être multiple : escroquer une personne vulnérable en lui vendant un service ou un bien dont elle n’a pas besoin, voler par ruse une personne vulnérable à son domicile en détournant son attention, ou encore repérer votre habitation en vue d’un cambriolage possible.

Comment se protéger ?
– Ne les laissez pas rentrer dans votre domicile, laissez ces personnes à l’extérieur et restez vous-même sur le seuil de votre habitation pour les empêcher d’entrer.
– Ne vous fiez pas à leur tenue ; ils ont pu récupérer un uniforme ou un vêtement professionnel. Vérifiez en revanche qu’ils détiennent une autorisation de démarchage et une carte professionnelle justifiant leur qualité. Les véritables agents EDF ou de La Poste – et encore plus les Gendarmes et Policiers – détiennent ce type de carte professionnelle.

Quel réflexe face à cette situation ?
– Signaler tout fait de démarchage à votre domicile et dans votre quartier en composant le 17.
– Notez si possible l’immatriculation du véhicule utilisé, et précisez si possible la description des auteurs.
– Pour les communes adhérant au dispositif Participation citoyenne, joignez votre gendarme référent (ou la brigade en l’absence de réponse) par téléphone et par mail.


Depuis quelques semaines, plusieurs régions sont touchées par un phénomène de vols de matériels GPS installés sur des tracteurs stationnés de nuit dans des exploitations agricoles. Le vol de ce matériel, coûteux, représente un préjudice important pour chaque professionnel. La presse nationale a consacré plusieurs reportages à cette problématique et la Côte-d’Or n’est pas épargnée par le phénomène.

Plusieurs faits ont également été constatés sur le ressort de la compagnie de DIJON, en particulier en plaine de Saône. Les GPS et les antennes sont démontées de nuit par des équipes chevronnées qui prennent ensuite la fuite en véhicule. Ces faits sont l’œuvre d’une délinquance itinérante et plusieurs véhicules immatriculés à l’étranger ont déjà été repérés sans pouvoir être interceptés.

L’ensemble des agriculteurs sont en cours de sensibilisation par les brigades de gendarmerie. Ils sont invités à nous signaler, en composant le 17, tout comportement suspect aux abords de leurs exploitations et également à mieux se protéger afin de se prémunir contre ces vols.

Nous vous remercions de nous appuyer dans ce travail de sensibilisation auprès de cette profession exposée et également des riverains voisins d’exploitations agricoles.

Toute information peut nous être utile, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre brigade pour nous signaler tout comportement suspect, et en cas d’urgence, n’hésitez pas à composer le 17.